Comment faire le bon choix d’un casque supermotard ?

Comment faire le bon choix d’un casque supermotard ?

Pour un motard, le choix d’un casque moto doit se faire avec minutie. C’est un équipement de sécurité essentiel sur route, mais dont le choix peut dépendre de type de moto à piloter. Pour un supermotard, il est donc, utile de connaitre quelques points avant de se lancer dans l’achat.

Comment se fixer sur le bon choix ?

Avant de se fixer sur le bon casque supermotard, il existe quelques points et des critères à considérer. Pour ce faire, assurez-vous d’abord que le casque soit homologué. Il dépend de votre sécurité et du niveau de protection de votre tête de considérer cette caractéristique. Ensuite, il faut voir le poids du casque que vous allez choisir. Sur le marché, et selon les normes en vigueur, un casque doit peser entre 1.1 kg et 1.8 kg. La différence peut être minime lorsqu’on voit les chiffres, mais en pratique, ce poids aura un impact sur votre conduite et votre confort. Ensuite, choisissez la bonne protection en fonction de la fréquence de conduite. Pour les grands sportifs qui sortent avec leurs engins tous les jours, il faut investir dans des casques haut de gamme. Sinon, si vous ne pratiquer que quelques fois au mois ou au trimestre, un casque premier prix fera l’affaire. Enfin, dans le choix, il faut aussi prendre compte de la taille de l’équipement. Pensez toujours à essayer votre casque avant de l’acheter. Ce dernier doit parfaitement s’adapter à la morphologie de votre tête sans être serré ni avoir de l’espace. Votre sécurité et votre confort en dépendent.

Le prix à payer pour avoir le bon casque

Tout d’abord, pour un casque de compétition ou de sport comme pour un supermotard, il faut savoir que toutes les catégories de casque doivent être révisées tous les 5 ans. Une homologation n’est valable que sur cette période. Ainsi, avant d’acheter, vérifiez si le prix et la date d’homologation à la sortie d’usine concordent. En effet, il existe des marques qui vendent à très bas prix des équipements à l’approche de la date de « péremption ». Comme référence, sachez qu’un casque bas de gamme et très classique ne vous coutera que 60 euros, mais homologué sans dépassement de la date et qui suit également les normes en vigueur. Il existe également des modèles prémium qui peuvent être tarifés jusqu’à 300 euros. Enfin, un dernier consigne de sécurité, n’achetez pas un casque d’occasion. Évitez également de le prêter. Un casque est individuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *